L’influence du langage corporel sur le message que nous faisons passer

Des études indiquent que lorsque vous envoyez des signaux verbaux et non verbaux contradictoires, vos interlocuteurs sont forcés de choisir entre ce qu’ils voient et ce qu’ils entendent. Et, inconsciemment, ils feront plutôt confiance à votre langage corporel, car ce dernier laisse transparaître vos émotions et vos motivations. Votre langage corporel est plus révélateur que vous ne le pensez, et joue par conséquent un rôle capital dans vos interactions avec les autres.

Laissez-moi vous poser une petite question : faites-vous consciemment attention à ce que vous communiquez avec votre corps?  Si la réponse est « Pas vraiment » ou « Parfois, mais peut-être pas assez souvent », le reste de cet article devrait vous intéresser.

L’étude du langage corporel ne cesse de progresser, et nous comprenons de mieux en mieux la manière dont il influence les messages que nous essayons de faire passer.  Des recherches en psychologie évolutionniste ont par exemple confirmé que, bien que la plupart d’entre nous n’en soient pas conscients, notre cerveau répond bel et bien aux signaux non verbaux.

Nous éprouvons tous des émotions, et nous exprimons tous des émotions. Chaque être humain fait preuve d’enthousiasme, de chaleur, de confiance… mais aussi de mécontentement, d’indifférence, voire d’arrogance. Nous exprimons toutes ces émotions à travers notre posture, nos expressions faciales, notre gestuelle et la manière dont nous occupons l’espace. Pour pouvoir maîtriser la communication non verbale, vous devez tout d’abord comprendre que l’impact de ces signaux dépend moins de votre intention que de la manière dont la plupart de vos interlocuteurs les interprètent.

Toute première forme de communication

Le langage corporel compte parmi les toutes premières formes de communication. Avant le développement de la parole, la vie d’une personne pouvait dépendre de la rapidité avec laquelle elle déterminait si l’attitude d’une autre était ou non menaçante. Nos méthodes de communication ont beau avoir changé au fil des siècles, nous avons conservé cette capacité primitive, née d’une réaction émotionnelle ancestrale datant du temps où les hommes ont commencé à interagir – une réaction qui n’a d’ailleurs presque pas évolué depuis.

Les erreurs du langage corporel

Nous faisons tous des erreurs lorsque nous lisons le langage corporel des autres. Vos signaux non verbaux ne seront par conséquent pas toujours compris comme vous l’auriez voulu. En réalité, les erreurs d’interprétation sont même inévitables car le contexte affecte notre vision du monde. Le contexte influence notre interprétation des signaux non verbaux. Vous ne pouvez pas vraiment comprendre un message non verbal si vous ne connaissez pas les circonstances qui l’entourent, le contexte. Le contexte inclut tout un éventail de variables telles que la religion, le lieu, les relations, le moment de la journée, les expériences passées… et même des considérations telles que la température ambiante ! En fonction du contexte, un même signal non verbal peut revêtir des sens complètement différents.

Principes de base

Il existe pourtant quelques principes assez simples à respecter pour faire bonne impression dans n’importe quel contexte. En communication, la première impression est capitale et s’impose plus rapidement qu’on ne le croit. Il faut à peine vingt secondes à vos interlocuteurs pour décider s’ils vous trouvent ou non fiable, compétent(e), avenant(e) ou confiant(e).  Tout ce que vous ferez par la suite sera perçu à travers ce filtre. Ce type de jugement hâtif est inévitable car le cerveau humain est programmé pour réagir de la sorte. Vous pouvez toutefois essayer de comprendre ce processus pour le tourner à votre avantage et faire une première impression positive.

Attitude
Les gens jugent votre attitude au premier coup d’œil. Avant d’entrer dans une salle de réunion ou dans le bureau d’un collègue, prenez le temps d’évaluer la situation et de choisir l’attitude que vous souhaitez afficher. Pour que votre attitude plaise à vos interlocuteurs, montrez-vous sympathique, souriant, ouvert, accessible, accueillant, serviable et plein de curiosité. Évitez de sembler énervé, impatient,  arrogant, effrayé, déprimé ou méfiant.

Posture
Tenez-vous bien droit, redressez les épaules et gardez la tête haute. Vous paraîtrez ainsi plus sûr de vous.

Souriez
Le sourire est sans contexte l’expression faciale la plus appréciée de tous. Un sourire équivaut à une invitation. Il indique que vous êtes sympathique et accessible.

Dans les yeux

Il est important de regarder dans les autres dans les yeux. En établissant un contact visuel, vous communiquez votre énergie à votre interlocuteur. Prenez le temps de faire attention à la couleur des yeux de l’autre pour fixer votre regard légèrement plus longtemps et améliorer ainsi le contact. Pensez également à lever les sourcils. Le haussement de sourcils est un signal universel qui indique que vous avez reconnu une personne et êtes ravi de la revoir.

Penchez-vous, mais pas trop
Lorsque vous vous penchez vers quelqu’un, cette personne comprend que vous vous intéressez à elle et que vous êtes à son écoute. Vous devez toutefois veiller à ne pas envahir son espace personnel. Dans un contexte professionnel, le mieux est de rester à environ 50 cm de votre interlocuteur.

Vous devez bientôt faire la connaissance de quelqu’un ? Choisissez à l’avance l’impression que vous voulez lui laisser et pensez aux signaux non verbaux susceptibles de vous aider à faire bonne impression dès les premières secondes.

Basé sur la video sur LinkedIn Learning de drs. Carol Kinsey Goman, experte dans le domaine du langage corporel

 

 

 

Inspiré ?

Contactez-nous

Nous respectons votre vie privée et utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En continuant de visiter notre site Web, vous acceptez notre politique de confidentialité et nos conditions d’utilisation des cookies.